Author Archives: admin

meeting-1015313_960_720

Invitation “Egalité Professionnelle”

3 Oct, 2017
admin
No Comments

Commission Paritaire Interprofessionnelle Départementale de l’Ariège

La CPID de l’Ariège, en partenariat avec l’Unité Départementale de l’Ariège de la DIRECCTE OCCITANIE, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations avec la Délégation des Droits des Femmes et à l’Egalité, l’ARACT Occitanie, vous invite à venir découvrir ses travaux sur l’Egalité Professionnelle :

La soirée s’articulera autour de :


+ la présentation d’un film réalisé par la CPID
+ d’échanges autour d’expériences innovantes et de témoignages d’entreprises ariègeoises
+ d’idées à partager
+ des perspectives d’actions et d’accompagnement


Le jeudi 12 octobre 2017 à partir de 16h30
Amphithéâtre de l’IFCAP – CCI
SAINT-PAUL de JARRAT


Merci de confirmer votre présence en vous inscrivant en cliquant sur le lien suivant :
https://doodle.com/poll/r2dghasaibdb8ew3


Madame Joëlle SERVAUD–TRANIELLO, Directrice de la CARSAT MIDI-PYRENEES,
grand témoin de l’opération, clôturera la soirée qui sera suivie par un moment de convivialité.

Les membres de la CPID

EGALITÉ PROFESSIONNELLE : ELLE OU LUI / LUI OU ELLE ?

Egalité professionnelle : Elle ou Lui / Lui ou Elle ?

27 Jan, 2017
admin
No Comments

Dans le cadre de sa mission de promotion de l’égalité Femmes/Hommes, la CPID09 a réalisé un film de témoignages pour favoriser l’égalité dans le monde du travail et de la formation, et déconstruire les stéréotypes liés au sexisme.

Ce film offre des exemples locaux de choix professionnels, de femmes et d’hommes, apprentis, salariés ou employeurs, qui nous livrent leurs témoignages, expériences et réussites. 

Ce court-métrage a vocation à être partagé et utilisé par les acteurs de l’emploi, de l’éducation et de la formation, les entreprises et associations, ou toute personne souhaitant engager le débat et promouvoir l’égalité professionnelle.

Il a été réalisé en partenariat avec l’UD DIRECCTE 09 et la Déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité.

 

 

S28C-116022318320

Comment recruter sans discriminer ?

2 Mai, 2016
admin
No Comments

Les atouts de la diversité, quelques témoignages. 

Toute entreprise est "Acteur" de son image

La nouveauté crée du positif

"Au cours d'une réunion d'information pour l'ANPE, à la mairie de Tarascon, j'ai rencontré, une jeune femme titulaire d'un CAP de menuiserie. Nous avons négocié une embauche dans dans notre entreprise en CDI.

Depuis nous pouvons attester que l'intégration de personnel féminin au sein d'une entreprise de bâtiment permet de moderniser l'état d'esprit de nos compagnons masculins

Lire la suite de l'article au format PDF

S28C-116030410000

Colloque sur la prévention de la pénibilité au travail

Mai, 2016
admin
No Comments

Plus d'une centaine d'entreprises et de représentants syndicaux ariégeois avaient répondu à l'appel de la Commission Paritaire Interprofessionnelle Départementale de l'Ariège (CPID), pour assister à un colloque sur le thème de la Prévention de la pénébilité, dans les locaux de l'IFCAP.

La CPID qui regroupe les organisations patronnales et syndicales du département, travaille sur ce thème depuis maintenant 2 ans.

Lire la suite de l'article au format PDF

EGALITÉ PROFESSIONNELLE : MOBILISATION EN ARIÈGE

Egalité professionnelle : mobilisation en Ariège

Mai, 2016
admin
No Comments

Toute les entreprises de plus de 50 salariés devaient sur l'année 2010 réaliser un Rapport de situation comparée sur l'égalité professionnelle hommes / femmes.

Ce rapport doit être déposé auprès des services départementaux de la DIRECCTE.

Ensuite il doit servir de base à la mise en place d'accords basés sur les marges de progression et d'amélioration détectés

Lire la suite de l'article au format PDF

puzzle-1020426_960_720

Bilan CPID 2014/2015

7 Mar, 2016
admin
No Comments

Les thématiques à privilégier par la CPID sont en particulier le travail, la prévention des risques professionnels, le dialogue social, la durée du travail ou encore l’égalité professionnelle.

Pour l’année 2014/2015, 4 thèmes ont été privilégiés par les partenaires sociaux :

1/ La volonté de siéger dans certaines commissions relatives à l’emploi,

2/ Action dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle,

3/ Visibilité de la CPID sur le département.

4/ Poursuite actions sur l’Egalité Professionnelle et la Pénibilité.

1/ Recommandation

Les partenaires sociaux de la CPID ont rédigé une motion pour leur participation des partenaires sociaux aux SPED, aux SPEL et au CODAF.

En effet les syndicats de salariés ne sont pas invités aux SPED et aux SPEL, alors que les organisations patronales sont présentes.

D’autre part, les organisations patronales qui participaient auparavant au Comité de Lutte contre le Travail Clandestin ne siège plus désormais au CODAF.

Il a donc été décidé la rédaction d’une motion adressée à Madame le Préfet, afin que les partenaires sociaux soient invités dans ces Commissions.

La réforme des SPED et des SPEL a permis d’intégrer les partenaires sociaux dans ces réunions en tenant compte de la motion de la CPID.

Par contre, les organisations patronales ne seront invitées au Comité de Lutte contre le Travail Clandestin que lorsque l’ordre du jour le justifiera.

Approuvée à l’unanimité par l’ensemble des membres de la CPID, cette Recommandation a été signée par l’ensemble des partenaires et a été adressée à Mme le Préfet, par les services de la DIRECCTE en octobre 2014.

Cf. copie Recommandation en annexe.

  • Action réalisée

2/ Observatoire Départemental de la Formation Professionnelle.

En juin 2014, dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, proposition de l’UPAP de créer un Observatoire Départemental de la Formation Professionnelle. Cet Observatoire permettrait de connaître les besoins des entreprises et des salariés en matière de formation et de faire des propositions à la DIRECCTE, à la Région et à la nouvelle COPAREF qui remplace la COPIRE. Il serait une instance de dialogue et un lieu d’évaluation.

Dans un premier temps, cet Observatoire pourrait recevoir les principaux OPCA comme l’AGEFOS PME, l’OPCALIA, l’ADEFIM, le FORCO… pour connaître les formations prises en charge en Ariège.

Cet Observatoire serait utile aux salariés dans le cadre de la mise en œuvre du Compte Personnel de Formation.

L’Observatoire doit rester un observatoire et ne sera pas créé pour monter ses propres actions. Il sera constitué sous forme d’un atelier extrait de la CPID.

Le 24 avril 2015 à 14 h 30, les partenaires sociaux ont reçu Monsieur Olivier GERARD, Directeur AGEFOS Midi-Pyrénées, dans les locaux de l’Unité Territoriale de la DIRECCTE Ariège.

Et le 4 mai 2015, à 14 h 30, ils ont reçu Monsieur Pascal BELUSCA, Directeur de l’OPCALIA Midi-Pyrénées, dans les locaux de la Chambre d’Agriculture.

Les rencontres avec Olivier GERARD, Directeur de l’AGEFOS-PME Midi-Pyrénées, et avec Pascal BELUSCA, Directeur de l’OPCALIA Midi-Pyrénées ont été extrêmement positives et ont permis aux membres de la CPID d’obtenir de nombreuses informations. La CPID pourra également faire remonter à ces OPCA d’éventuels besoins en formation détectés sur le département.

L’UPAP envisage la création d’un GEIQ, en partenariat avec l’OPCALIA, dans le secteur de l’industrie notamment.

Il est suggéré que soit créé par la CPID un annuaire/inventaire des partenaires de la formation et de leurs actions sur le département. Monsieur DECOBECQ souhaite qu’une réunion CPID spécifique soit organisée sur ce projet avant la fin de l’année.

  • Action réalisée

3/ Projet de création d’un site internet CPID.

Le projet de site est présenté par Pascal CHARIERAS (UPA), et les membres s’accordent sur un choix d’architecture du site et de logo, parmi différentes propositions.

Un groupe de travail est créé au sein de la CPID pour travailler sur l’architecture du site.

Pour la prochaine réunion, chaque membre de la CPID devra rédiger une présentation de son organisation (10-15 lignes sous Word) et l’envoyer à Pascal CHARIERAS accompagnée d’un logo. Cette présentation sera ainsi intégrée au site internet dans la rubrique « Qui sommes-nous », avec un lien vers le site internet de chacun.

Un devis détaillé sera présenté par l’UPA et intégrera les coûts d’hébergement, de l’informaticien, de rédaction du cahier des charges, ainsi que l’administration et la mise à jour du site.

  • Action en cours

4/ Poursuite de l’action Egalité Professionnelle/Pénibilité : retours d’expériences

Mr DECOBECQ rappelle la situation des entreprises en Midi-Pyrénées : seulement 27% des entreprises sont en conformité, même si l’Ariège est nettement en avance avec 60% des entreprises ayant déposé un accord ou un plan d’action. Ceux-ci sont en cours d’analyse par l’inspection du travail, certains n’étant plus valides, ne faisant pas l’objet d’un réel suivi ou ne disposant pas d’un contenu satisfaisant. Il propose de poursuivre l’action de la CPID, notamment en faveur d’une meilleure information des représentants du personnel.

Mr DECOBECQ souhaite que soit également remise à l’ordre du jour la formation des Délégués Syndicaux. Il précise que l’égalité professionnelle fait partie des priorités d’action du MIDACT, ce dernier se tenant par conséquent à la disposition des CPL pour appuyer l’organisation d’évènements et d’actions de formation. Il se propose de prendre contact avec le MIDACT, par l’intermédiaire de sa Directrice Mme Françoise VERDIER, pour qu’une proposition d’intervention puisse être soumise à la CPID.

Les membres de la CPID n’ont pas souhaité organiser un énième colloque sur ce thème. A l’unanimité, ils préfèrent réaliser une action concrète sur l’Egalité Professionnelle.

Dans un premier temps, il a été proposé par l’UT DIRECCTE que l’action de l’UPAP sur ce sujet constitue une action CPID.

A l’unanimité, les membres de la CPID ont préféré que cette action reste uniquement UPAP, qui de son côté accepte d’informer les membres de la CPID des résultats de son action qui vise les accords et les plans d’action dans les entreprises de plus de 50 salarié et qui est labellisée par la Région Midi-Pyrénées.

En conséquence la CPID souhaite réaliser sa propre action. Plusieurs réunions de la CPID ont été nécessaires pour imaginer celle-ci, qui pourrait être un film sur le thème de l’Egalité Professionnelle. Ce film comprendrait des témoignages de salariés, de chefs d’entreprise, de délégués syndicaux et il donnerait lieu à diffusion lors de soirées sur les 4 bassins d’emploi, à destination des institutionnels, des élèves, des demandeurs d’emploi, des salariés et des entreprises.

Une réunion s’est tenue en présence d’Ariège News qui a l’habitude de réaliser ce genre de films. Reste à écrire le contenu et le scénario du déroulement. Cette action se déroulera en 2016.

  • Action en cours faisant l’objet d’une nouvelle convention pour l’année 2015/2016.
information-1015298_960_720

FICHE ACTION CPID Ariege 2015

30 Jan, 2016
admin
No Comments

 

CPID ARIEGE 2015

FICHE ACTION

Intitulé de l’action

L’Egalité Professionnelle par ceux qui la vivent bien en Ariège ?

Opérateur

CPID 09

Contexte

Depuis 2011, la CPID Ariège s’est clairement positionnée en faveur de la promotion de l’égalité professionnelle dans les entreprises ariègeoises, et a conduit plusieurs actions, en partenariat avec les acteurs locaux et l’Etat, en faveur de l’égalité professionnelle :

  • Formations actions avec l’Unité Territoriale de la DIRECCTE Ariège en 2011
  • Formations juridiques paritaires en 2013 et 2014
  • Journée d’information vers les acteurs de l’emploi (sur les stéréotypes) en 2014

Ces actions sont relayées sur le terrain par l’ensemble des acteurs locaux : par exemple la DIRECCTE, les Organisations Syndicales de salariés et les Organisations Syndicales d’employeurs. On peut s’assurer de l’efficacité de ces actions en constatant que le nombre d’accords sur l’égalité professionnelle signés sur le territoire ariègeois (60 % des entreprises concernées couvertes par un accord en juin 2015) est nettement plus élevé que la moyenne midi-pyrénéenne.

Cependant, les membres de la CPID Ariège sont unanimement d’accord pour aller plus loin dans le travail de fond qui a permis ces résultats. Ils constatent ensemble que pour agir en faveur de l’égalité professionnelle dans les entreprises, il est encore nécessaire de :

  • Rappeler les neuf domaines d’action prévus par la Loi (art. L.

2323-47) pour inciter à aborder un maximum de thèmes et favoriser le dialogue social et l’échange dans l’entreprise autour de ces questions 

  • embauche 
  • formation ;
  • promotion professionnelle ;
  • qualification ;
  • classification ;
  • conditions de travail ;
  • sécurité et santé au travail
  • rémunération effective ;
  • articulation activité professionnelle et responsabilité familiale
  • Sensibiliser également l’environnement de l’entreprise : jeunes en formation, acteurs de l’orientation professionnelle (initiale et continue) ;
  • Montrer qu’il est possible d’agir très concrètement en faveur de l’égalité professionnelle.

A noter que l’Ariège a eu 3 entreprises récompensées lors de la dernière remise des Trophées sur l’Egalité Professionnelle de la Région, grâce à l’action des partenaires sociaux.

Période couverte

Janvier 2016 à décembre 2016

L’année 2015 est partiellement consacrée à l’ingénierie de ce projet, les actions de communication et de diffusion se réaliseront en 2016.

Enjeux

Sensibiliser les entreprises (employeurs et salariés), 

Promouvoir la mixité auprès des jeunes

Ouvrir un débat

Objectifs de l’action

Favoriser le dialogue social comme un levier d’action en faveur de l’égalité professionnelle

Outiller les acteurs dans leurs échanges,

Donner des exemples de mixité dans les métiers : carreleuse, coiffeurs, chaudronnière,…

Promouvoir une approche paritaire de l’égalité professionnelle

Montrer la faisabilité de la mise en œuvre concrète de l’égalité professionnelle

Valoriser les réussites locales en matière d’égalité professionnelle

Proposer une méthodologie pérenne destinée à susciter le débat dans les entreprises

Public(s) cible(s)

Cible : un public pluriel 

  1. Tout le réseau entreprises (grandes et petites), les employeurs, les DS et IRP, les salariés
  2. Les acteurs de la formation, de l’orientation et de l’emploi (écoles, Lep, CFA)
  3. Les Institutionnels
  4. Les jeunes en formation initiale
  5. Les demandeurs d’emploi en situation de reconversion professionnelle.

Description de l’action

Ce projet est destiné à faciliter le dialogue sur la question de l’égalité professionnelle, préalable indispensable à la mise en action des parties prenantes de l’entreprise. A cette fin, il vise à outiller les acteurs du territoire en mettant à leur disposition un outillage pédagogique (film + démarche d’utilisation) permettant d’instituer l’échange autour de l’égalité professionnelle.

Le parti pris des membres de la CPID est de promouvoir une vision positive de l’égalité professionnelle comme un outil de développement social favorable au développement économique des entreprises, des territoires.   

Aussi, l’outillage proposé sera constitué d’un film, d’une méthodologie d’utilisation (démarche et ressources), et d’un accompagnement potentiel par les partenaires de la CPID.

Le film sera constitué par un panachage de témoignages positifs sur l’égalité professionnelle, de réussites locales, aussi bien d’employeurs, de salariés, mais aussi de leur environnement : formateurs, orientation, clients…

Le projet comprend plusieurs phases :

Etape 1 – juin 2015  à février 2016 :

Ingénierie du projet

Etape 2 – septembre 2015 à février 2015

Piloter la réalisation du support pédagogique (film + guide d’utilisation).

Définition des messages véhiculés

Identification des entreprises à interviewer (fin octobre)

Elaboration du scénario du film

Construction du dispositif de diffusion et d’accompagnement :

  1. identification des réseaux existants, des espaces de rencontre des entreprises existants, des espaces de rencontre des employeurs, des salariés, des acteurs de la cible, etc.
  2. prise de contact auprès de ces dispositifs

Elaboration de la démarche d’utilisation du film

Etape 3 – à partir de février 2015

Présentation et diffusion de l’outil vers les cibles considérées :

Une première manifestation spécifique destinée à présenter l’outil (peut être 4 rencontres sur les 4 pays de l’Ariège)

En mars en Ariège : première utilisation par les partenaires dans le Forum de l’emploi

Diffusion sur le site de la CPID

Accompagnement des structures qui le souhaitent dans l’utilisation de l’outillage

Partenaires

Membres de la CPID, ETAT, ECOLES, POLE EMPLOI, MIDACT, CFA, Chambre des Métiers, CCI…

Secteur(s) cible(s)

Les secteurs privilégiés sont ceux qui ont une pertinence sur le territoire ariègeois, au vu de la thématique « égalité professionnelle ».

En particulier, sont visés :

  • La métallurgie
  • La Construction 
  • L’Agriculture, forêt, bois, papiers
  • L’Alimentaire et Agro-alimentaire
  • Le Commerce et Services
  • Le secteur Santé/Médico-social (handicap personnes âgées) /Soins à domicile
  • Le secteur Coiffure/Beauté
  • Le secteur Mécanique Automobile
  • Le Bâtiment et les Travaux Publics

 

Livrables / bilan

CR réunion CPID 09 (ingénierie du projet)

Film, Articles de presse.

Les livrables disponibles sont les supports de la formation de décembre 2014, les CR des ateliers avec les entreprises et les documents relatifs au plan d’actions choisi par l’entreprise.

Au final, le livrable prévu n’est pas encore défini : guide de sensibilisation ou ingénierie de formation.

 

Modalités de suivi

Feuilles de présence réunion CPID 09

Evaluation

A court terme :

Nombre de manifestations dans lesquelles les outils auront été diffusés

Nombre de personnes présentes dans ces manifestations

Nombre de partenaires ayant utilisé l’outillage,

Nombre d’articles de presse.

Reprise au niveau régional : autres CPID intéressées.

Valorisation

Diffusion sur les sites des membres de la CPID, le site du MIDACT, ANACT

 

 

friends-1027867_960_720

Privilégier le dialogue social et la médiation

19 Jan, 2016
admin
No Comments

ARIEGE – PYRENEES

Créée il y a un peu plus d'un an, la commission paritaire interprofessionnelle départementale (CPID) s'est aussitôt mise au travail. Aujourd'hui, elle présente ses deux premières réalisations : d'abord une brochure explicative sur son fonctionnement et ses prérogatives, ensuite une recommandation sur l'ouverture des commerces non alimentaires le dimanche.

Ce faisant la CPID, constituée à parts égales de représentants des organisations syndicales de salariés (CGT, CGT-FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC) et de représentants des organisations employeurs (UPAP, UPA), entend en premier lieu se faire connaître. « La plaquette va être envoyée à tous les chefs d'entreprises d'Ariège pour qu'elle soit ensuite distribuée aux 25 000 salariés du privé en même temps que leur prochain bulletin de salaire», révèle Paul Faury, directeur départemental du Travail. Dans le petit fascicule de quatre pages, la commission rappelle qu'elle se propose de jouer un rôle de médiation dans les litiges individuels ou collectifs dont elle est saisie entre patrons et salariés. « Pour tenter de régler les problèmes avant que ceux-ci ne débouchent aux Prud'hommes », souligne Alain Gabriel, le président de la CPID (lire encadré). Elle s'investit aussi dans l'élaboration et l'application d'accords collectifs du travail, dans la négociation et la mise en œuvre d'accords d'intérêt local, notamment en matière d'emploi et de formation continue et plus généralement dans toute question relative aux conditions d'emploi et de travail des salariés du privé.

deux dimanches par an

Dans ce cadre-là, une première réflexion vient d'être menée à terme par un groupe de travail de la CPID et un accord trouvé. Celui-ci concerne l'ouverture des commerces non alimentaires les dimanches et jours fériés. « Ce n'est qu'une recommandation mais nous espérons bien qu'elle sera appliquée par tous dans un cadre de bonne pratique », précise Michel Viguié de l'UPAP. Une recommandation qui, soit dit en passant, conseille aux commerçants (et aux maires qui délivrent les autorisations) de limiter les demandes d'ouverture à deux dimanches par an dont un précédant les fêtes de Noël et qui fixe le cadre de travail et les droits des salariés.Et si, à l'avenir, la commission se propose de se pencher également sur d'autres sujets comme la lutte contre la discrimination ou l'insertion des handicapés dans l'entreprise, dès à présent tous ses membres se félicitent des premiers contacts et des excellents échanges entre eux. « Il est important de se mettre autour d'une table et d'apprendre à dialoguer. » s'est-on plu à rappeler.

R.C.

Comment réclamer

Tout salarié ou employeur du secteur privé peut saisir la commission paritaire interprofessionnelle départementale à l'occasion d'un litige. La saisine se fait par lettre recommandée adressée au président de la CPID (Direction du travail, 30 avenue Général-de-Gaulle 09 000 Foix). La commission doit se réunir dans les quinze jours suivants. Soit elle déclare que le motif n'entre pas dans le champ de ses compétences et adresse un courrier en ce sens au demandeur. Soit elle se saisit et se positionne alors en médiateur. Elle désigne deux de ses membres (un salarié et un employeur) pour étudier le dossier et recevoir les parties en présence. Ces derniers font ensuite une proposition d'avis ou de recommandation à la commission et cette dernière transmet enfin l'avis final aux intéressés. Le tout dans les deux mois qui suivent la première réunion de la commission. L'avis n'est que consultatif.

La Dépêche du Midi